September 28, 2021

Une éclipse solaire le matin du 10 juin 2021

Le Soleil lors de l’éclipse du 21 août 2017. Crédit : Étienne Artigau

L’Observatoire du Mont-Mégantic et ses partenaires l’Institut de recherche sur les exoplanètes et le Centre de recherche en astrophysique du Québec vous invitent à sortir admirer l’éclipse solaire qui aura lieu au lever de Soleil, le matin du 10 juin 2021. 

Un spectacle rare! 

Une éclipse solaire se produit quand la Lune se place directement entre la Terre et le Soleil, le cachant en partie ou au completDans le sud du Canada, l’éclipse sera partielle, c’est-à-dire que le Soleil ne sera pas complètement caché. À Montréal, l’éclipse sera déjà commencée au lever du Soleil, vers 5h07, et le maximum sera atteint à 5h39. À ce moment, 79% de la surface du Soleil sera cachée par la Lune. Une heure plus tard, à 6h39, l’éclipse sera terminée. 

Cette carte montre les différentes zones où l’éclipse du 10 juin 2021 sera visible au Canada : dans la région bleu foncé, l’éclipse sera annulaire, tandis que dans les régions verte, jaune et rouge, elle sera partielle. À Montréal, qui se trouve dans la zone jaune, le Soleil se lèvera déjà éclipsé. Crédit : ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic/À la découverte de l’Univers.

« Les éclipses solaires, même partielles, sont des phénomènes astronomiques rares, car ils ne sont visibles que dans une région limitée du globe. C’est vraiment un spectacle qui vaut la peine d’être admiré! » explique Frédérique Baron, médiatrice scientifique de l’OMM et astrophysicienne à l’Université de Montréal. 

C’est dans un corridor qui s’étire du nord de l’Ontario et du Québec jusqu’en Sibérie, en passant par le Nunavut, que le spectacle sera le plus impressionnant, car la silhouette de la Lune viendra se placer directement sur le Soleil, cachant tout son centre et ne laissant qu’un anneau du Soleil visible.  

« C’est la première fois qu’une telle éclipse — une éclipse annulaire — sera observée dans le ciel québécois depuis 1930 ! » ajoute Nathalie Ouellette, astrophysicienne à l’Université de Montréal 

Envie de profiter de l’éclipse? 

L’Institut et ses partenaires participent à plusieurs initiatives pour vous encourager à vous lever tôt le 10 juin pour apprécier cet événement rare!  

Attention! Il ne faut jamais observer le Soleil directement, pendant une éclipse ou à tout autre moment. Même partiellement éclipsé, le Soleil représente toujours un grave danger pour la rétine. 

« Pour observer le Soleil de manière sécuritaire, il faut utiliser un filtre solaire qui ne laisse passer qu’une infime fraction de la lumièreconforme à la norme [ISO 12312-2 : 2015], ou encore de suivre le spectacle indirectement, en utilisant un mécanisme de projection. » explique Frédérique Baron. 

Des filtres solaires distribués gratuitement dans les bibliothèques à Montréal 

Les fiches d’information munies d’un filtre détachable sont disponibles dans plusieurs bibliothèques de la ville de Montréal. Le filtre permet d’observer le Soleil de manière sécuritaire. Crédit : Espace pour la vie.

À Montréal, ce sont plus de 4 000 filtres solaires qui seront distribués gratuitement grâce à une initiative conjointe de l’OMM, du Planétarium Rio Tinto Alcan d’Espace pour la viedu Centre de recherche en astrophysique du Québecde l’Institut de recherche sur les exoplanètes et de la Société d’astronomie du Planétarium de Montréal 

Pour vous procurer une fiche d’information munie d’un filtre détachable qui permet de regarder le Soleil en toute sécurité, rendez-vous à la Bibliothèque des sciences du Complexe des sciences du campus MIL, à la Bibliothèque de mathématiques et informatique au Pavillon André-Aisenstadt ou dans votre bibliothèque municipale de l’île de Montréal. La plupart de ces dernières en distribueront, à partir du 1er juinFaites vite! Les quantités sont limitées! 

Le Défi Éclipse, une option ludique pour suivre l’éclipse  

On peut créer une projection personnalisée tout simplement avec deux feuilles de papier, comme sur cet exemple avec le logo du Centre de Recherche en Astrophysique du Québec. Crédit : CRAQ.

Même sans filtre solaire, il est possible de suivre l’éclipse en regardant une projection du Soleil, que l’on peut créer très facilement. Le Défi Éclipse, lancé par À la découverte de l’univers, et pour lequel l’iREx est partenaire, vous encourage à créer votre propre système de projection pour suivre l’éclipse de manière sécuritaire.  

« On pourrait penser qu’il est compliqué de créer un système de projection pour observer une éclipse solaire de manière sécuritaire, mais ce n’est pas le cas! » explique Marie-Eve Naud, astrophysicienne à l’Université de Montréal et chargée de projet pour À la découverte de l’univers. « On peut en fabriquer un en moins d’une minute avec deux feuilles et un objet pointu comme un crayon bien aiguiséutiliser une passoire ou un ustensile troué, ou même sans matériel du tout, en utilisant nos mains! ». 

 

Pour vous accompagner le 10 juin, le balado Les Astrophysiciennes est là! 

Le jour même de l’observation, rendez-vous – idéalement avant le lever du Soleil! – dans un endroit où l’horizon est dégagé à l’est-nord-est. Pour accompagner vos observationsun épisode spécial du balado Les Astrophysiciennes sera en ligne très tôt le matin du 10 juin

Vous retrouverez nos astrophysiciennes Frédérique Baron et Nathalie Ouellette, ainsi que des collaborateurs d’Espace pour la vie et d’À la découverte de l’univers, pour en apprendre plus sur les éclipses solaires. 

L’invitation est lancée! Le matin du 10 juin, attrapez votre filtre solaire ou votre dispositif de projection, écoutez Les Astrophysiciennes, et sortez voir l’éclipse! 

Pour plus d’information 

Frédérique Baron, astrophysicienne
Médiatrice scientifique
Observatoire du Mont-Mégantic, Institut de recherche sur les exoplanètes, Université de Montréal
frederique.baron@umontreal.ca  

Nathalie Ouellette, astrophysicienne
Coordonnatrice 
Institut de recherche sur les exoplanètes, Université de Montréal
nathalie.ouellette.2@umontreal.ca 
613-531-1762

Marie-Eve Naud, astrophysicienne
Coordonnatrice scientifique à l’éducation et au rayonnement
Institut de recherche sur les exoplanètes, Université de Montréal
Chargée de projet
À la découverte de l’univers
marie-eve.naud@umontreal.ca
514-279-3222 

Pour avoir plus d’information sur l’éclipse, vous pouvez consulter 

Comments are closed.