Éclipse 2024

Une représentation artistique d’une éclipse solaire vue de l’espace. (Crédit: Getty Images, buradaki)

Un phénomène cosmique spectaculaire et rarissime prendra place l’après-midi du lundi, 8 avril 2024… Une éclipse solaire totale! Cette éclipse sera visible à partir d’une grande partie de l’Amérique du Nord. Cependant, une région en particulier, nommée la bande de totalité, aura droit à la phase totale de l’éclipse qui est particulièrement rare et spectaculaire. Et l’Observatoire du Mont-Mégantic se retrouve au milieu de cette bande de totalité!

Qu’est-ce qu’une éclipse?

Dans son sens large, une éclipse est un phénomène astronomique qui se produit quand un objet céleste cache un autre astre dans l’espace, au regard d’un observateur. Pour nous, les humains, ceci implique un alignement entre la Terre, la Lune et le Soleil.

Lors d’une éclipse lunaire, visible durant la nuit et assez fréquente, la Terre se retrouve entre le Soleil et la Lune. Puisque la Lune brille principalement en réflétant la lumière du Soleil, elle apparaît plus sombre lorsque la Terre bloque cette lumière. Lors d’une éclipse lunaire totale, la Lune prend une apparence rougeâtre (lune de sang). Ceci est causée par un phénomène de réfraction atmosphérique.

Un diagramme expliquant la différence entre une éclipse lunaire (haut) et une éclipse solaire (bas). (Crédit: Getty Images/in8finity, adapté par Parlons Sciences!)

Lors d’une éclipse solaire, visible durant le jour et seulement pour une partie de la population terrestre à la fois, la Lune se retrouve entre le Soleil et la Terre. La Lune se retrouve à bloquer le Soleil et projette une ombre sur la surface de la Terre. Lors d’une éclipse totale, la Lune bloque entièrement le Soleil lors d’une période de quelques minutes qui s’appelle la totalité.

Est-ce rare?

Puisque les objets célestes impliqués dans nos éclipses se déplacent sur des orbites bien comprises, ces phénomènes se reproduisent à des intervalles prévisibles, mais pas absolument constants. Si des éclipses se produisent à chaque année sur Terre en général, elles sont beaucoup plus rares pour un endroit spécifique à la surface de la planète!

La dernière éclipse solaire totale qui était visible au Québec date de 1972. La dernière visible au sud du Québec date de 1963. Si vous planifiez manquer l’éclipse du 8 avril 2024 en prévoyant voir la prochaine qui sera visible au sud du Québec, vous devriez attendre jusqu’en… 2106!

Où et quand observer l’éclipse du 8 avril 2024?

Une carte du sud du Québec montrant les régions où l’éclipse solaire du 8 avril 2024 sera partielle et totale. (Crédit: G. Poulin/ASTROLab du Mont-Mégantic)

Une éclipse partielle à 99% est une expérience complètement différente d’une éclipse solaire totale. Ce n’est pas 99% aussi bon! Nous vous conseillons donc, dans la mesure du possible, de vous déplacer vers la bande de totalité afin de profiter de ce phénomène incroyable.

Les heures de début et de fin de chaque phase de l’éclipse seront légèrement différentes selon votre emplacement. Au Mont-Mégantic, l’éclipse partielle débutera à 14h18. La totalité aura lieu entre 15h28 et 15h32; ces 3 minutes 28 secondes peuvent sembler courtes, mais elles seront un moment marquant dans la vie des spectateurs qui en profiteront! L’éclipse partielle prendra fin à 16h39. Afin de savoir des heures approximatives pour votre emplacement, consultez le site web de regroupement Éclipse Québec.

Pour des raisons de sécurités publiques, l’accès au sommet du Mont-Mégantic sera très restricté lors de l’éclipse solaire du 8 avril 2024. Nous ne pouvons pas accommoder de demandes d’accès par le public lors de cette journée. Nos amis à l’ASTROLab du Mont-Mégantic organise un événement public au pied de la montagne qui nécessite l’achat de billets. Plusieurs événements et rassemblements auront lieu partout au sud du Québec afin de vous permettre de vivre ce spectacle cosmique parmi d’autres amateurs de l’espace!

Comment observer une éclipse solaire en toute sécurité?

Une image composée démontrant les phases différentes d’une éclipse solaire totale. Seule la phase de totalité (image au centre) peut être observé à l’oeil nu en toute sécurité. (Crédit: Justin Ng)

On peut se permettre de répéter le refrain… Il ne faut jamais regarder le Soleil directement! La seule exception à cette règle d’or est lors de la phase TOTALE d’une éclipse solaire. Pendant ce court moment et SEULEMENT ce moment, vous pouvez regarder vers le Soleil sans vous blessez les yeux.

À tout autre moment, il est essentiel d’utiliser de l’équipement spécialisé qui bloque la grande majorité de la lumière du Soleil, vous permettant de l’observer en toute sécurité. L’outil de prédilection lors d’une éclipse solaire est donc une paire de lunettes d’éclipse. Il est très important de s’assurer que vos lunettes proviennent d’un manufacturier fiable et conforme, et que vos lunettes soient certifiés avec le sigle ISO 12312-2. Les lunettes d’éclipse sont déjà une denrée rare, donc procurez-vous votre paire rapidement! Vous trouverez une liste de certains points de vente sur le site web du regroupement Éclipse Québec.

Il est aussi possible d’observer une éclipse solaire de manière indirecte, par projection. En principe, vous avez besoin de deux surfaces : une pour servir d’écran d’observation, et l’autre pour y percer un tout petit trou, un sténopé, qui ne laisse passer que quelques rayons de lumière. La fameuse boîte à chaussures est un exemple de moyen d’observation indirect. Le support classique est une boîte à chaussures ou une boîte de céréales, mais des méthodes encore plus simples peuvent être employées, tant qu’elles suivent le bon principe fondamental. Construire une boîte d’observation du Soleil peut être une activité créative et scientifique amusante. Suivez les consignes sur le site de l’Agence spatiale canadienne!

Pour plus d’informations