June 25, 2017

:

Mon cher OMM, c’est à ton tour…. -

jeudi, avril 27, 2017

L’étoile mystérieuse -

jeudi, avril 6, 2017

Livraison du détecteur IR de SPIRou -

vendredi, mars 24, 2017

Hommage aux astrophotographes amateurs du Québec – 03/17 -

mercredi, mars 22, 2017

Astronome de support -

vendredi, mars 17, 2017

Carmelle Robert

Robert_CarmelleL’objectif général du programme de recherche du professeur Carmelle Robert de l’université Laval est de mieux décrire les processus impliqués dans la formation stellaire et leur impact sur l’évolution des galaxies. Les sursauts de formation stellaires (ou « starbursts ») sont des objets clefs pour mes travaux. Ceux-ci montrent des flambées soudaines et violentes de formation d’étoiles qui ne durent que quelques millions d’années. On les retrouve partout dans l’Univers et ils représentent une phase importante dans l’évolution des galaxies. Les caractéristiques des populations stellaires des starbursts sont décrites à l’aide d’un code de synthèse spectrale pour l’ultraviolet. Les étoiles massives, présentes en grand nombre dans les starbursts, ont des vents stellaires intenses responsables de raies spectrales larges et fortes dans le domainde de l’ultraviolet. L’étude détaillée de ces raies me permet d’estimer l’âge d’un sursaut et l’abondance chimique des étoiles et de décrire le mode de formation stellaire. L’analyse des vieilles générations d’étoiles qui ont précédé la phase starburst fait aussi partie intégrale de mon projet. En utilisant des données visibles de très haute résolution spatiale, il est possible de décrire les vieilles populations, de les localiser en relation avec les starbursts et de finalement reconstruire l’histoire évolutive d’une galaxie. Pour un échantillon de galaxies ayant des propriétés physiques différentes (barre, interaction, noyau actif…), j’obtient de nouvelles contraintes sur les processus qui influencent la formation stellaire et l’évolution des galaxies.

Carmelle Robert est actuellement directrice adjointe du Centre de recherche en astrophysique du Québec.

Comments are closed.