March 26, 2017

Pierre Bastien

Bastien_PierreLes travaux de recherche du professeur Pierre Bastien portent principalement sur la formation des étoiles et des systèmes planétaires. C’est un des domaines de recherche identifiés comme prioritaires par la communauté astronomique canadienne. Voici deux exemples de projets en cours :

  1. La lumière naturelle présente un plan de vibration qui varie de façon aléatoire. La lumière peut aussi vibrer selon un plan préférentiel ; on dit qu’elle est polarisée. Pour mesurer la polarisation de la lumière provenant d’objets célestes, je vais construire un nouveau polarimètre qui sera 100 plus précis que celui utilisé présentement à l’Observatoire du Mont-Mégantic. La lumière d’une étoile jeune est diffusée par des grains de poussières microscopiques qui la polarisent. En mesurant cette polarisation nous apprenons sur les propriétés des grains et l’environnement général des étoiles jeunes ou avec disques de débris. En combinant ces données avec d’autres types d’observations et avec des modèles, on apprend sur les conditions dans les disques protoplanétaires où se forment des planètes. Pierre Bastien observe aussi des étoiles avec des exoplanètes afin d’apprendre sur les propriétés de l’atmosphère de ces planètes et déterminer l’inclinaison de l’orbite.
  2. Il a aussi construit un polarimètre pour le radiotélescope James-Clerk-Maxwell sur le Mauna Kea à Hawaii. Celui-ci nous renseignera bientôt sur les effets des champs magnétiques dans les nuages moléculaires denses et sur les processus de formation d’étoiles. Nous voulons savoir si les champs magnétiques sont plus importants que la turbulence pour freiner la formation des étoiles parce qu’elle est plus lente que ce que nos modèles prédisent.

Comments are closed.