May 29, 2017

:

Mon cher OMM, c’est à ton tour…. -

jeudi, avril 27, 2017

L’étoile mystérieuse -

jeudi, avril 6, 2017

Livraison du détecteur IR de SPIRou -

vendredi, mars 24, 2017

Hommage aux astrophotographes amateurs du Québec – 03/17 -

mercredi, mars 22, 2017

Astronome de support -

vendredi, mars 17, 2017

Organisation

L’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) est une infrastructure administrée conjointement par l’Université de Montréal (UdeM) et l’Université Laval (UL). Elle regroupe  des laboratoires d’astrophysique expérimentale (LAE) situés sur le campus des deux universités ainsi que le télescope au sommet du mont Mégantic, en Estrie. Le télescope de l’OMM est une infrastructure majeure dédiée à la recherche fondamentale en astrophysique. De son côté, le LAE conçoit, en étroite collaboration avec des partenaires industriels, des instruments de haute technologie tant pour les grands télescopes au sol que dans l’espace.

Télécharger la brochure de l’OMM  en pdf en français :  Brochure FR  et en anglais : Brochure EN

La constellation OMM

ommÀ ses missions de recherche et de développement d’instruments, se greffe celle de la formation académique. L’OMM accueille de nombreux étudiants universitaires aux cycles supérieurs. Il forme du personnel hautement qualifié qui œuvre dans tous les secteurs de la société : recherche industrielle, universitaire et gouvernementale, enseignement et communications. Finalement, l’OMM est également très impliqué dans l’éducation et la vulgarisation scientifique. En collaboration avec l’ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic, l’observatoire attire chaque année plus de 20 000 visiteurs dans cette région du Québec. Les retombées économiques (récréotouristiques, notamment) sont estimées à plusieurs millions de dollars.

Des spécialistes de renommée mondiale

Le personnel de l’OMM est dédié à la mise en valeur de son télescope ainsi qu’au développement d’instrumentation astronomique d’avant-garde pour son télescope mais aussi pour les grands observatoires nationaux et internationaux, tant au sol que dans l’espace. Ces projets se font en étroite collaboration avec l’industrie de haute technologie québécoise (ABB Bomem, INO, nüvü Camēras) et canadienne (COM DEV), l’Agence Spatiale Canadienne (ASC), le Conseil national de recherche du Canada (CNRC), les grandes universités canadiennes ainsi que divers partenaires internationaux : la NASA, l’agence spatiale européenne (ESA) et diverses institutions universitaires aux États-Unis et en Europe, et plus particulièrement en France.  Les chercheurs de l’OMM sont les leaders de grands projets de recherche fondamentale et instrumentale sur la scène internationale. À titre d’exemple, mentionnons la première photographie d’un système de planètes extrasolaires en 2008, une percée scientifique majeure, ou le développement d’un instrument de pointe pour le télescope spatial James Webb (JWST).

L’âme du mont Mégantic

L’Observatoire est situé à 1111 m au sommet du mont Mégantic dans les Cantons de l’Est, à environ 250 km des villes de Montréal et de Québec. L’Observatoire est au cœur  d’une réserve de ciel étoilé unique en son genre, la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic (RICEMM), qui couvre une superficie de près de 5 500 km2. Cette réserve a été créée en 2008 afin de préserver la qualité du ciel étoilé, essentielle à la pérennité des activités de recherche et d’éducation en astronomie qui s’effectuent à l’Observatoire du Mont-Mégantic, le plus important centre de recherche universitaire en astronomie et en astrophysique au Canada.

Plus largement, la RICEMM permet de consolider le potentiel récréotouristique de l’ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic tout en mettant en valeur la beauté des paysages nocturnes pour tous les citoyens et citoyennes de la région. Sa création résulte d’un partenariat avec Hydro-Québec qui permet de générer d’importantes économies d’énergie. Le succès de la RICEMM stimule des projets similaires au Québec mais aussi ailleurs dans le monde.

Comments are closed.