October 20, 2020

:

Premières images pour le spectrographe NIRPS

Le spectrographe de NIRPS, dont la conception est chapeautée par une équipe de l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM), du Centre d’optique photonique et laser (COPL) et de l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), en association avec des ingénieurs de l’Institut Herzberg d’astrophysique du CNRC, a obtenu en août ses toutes premières images en laboratoire, à l’Université Laval. C’est une étape importante avant que cet instrument soit installé au télescope de 3,6 m de La Silla au Chili et puisse débuter son étude des exoplanètes.   NIRPS (pour Near InfraRed Planet Searcher) est un spectrographe construit par une collaboration internationale menée par René Doyon, directeur de l’iREx et de l’OMM, et François Bouchy, de l’Observatoire astronomique de l’Université de Genève. Opérant dans le domaine de la lumière infrarouge, il est optimisé pour étudier des exoplanètes de masse similaire à la Terre autour d’étoiles froides. Il sera en opération dès 2021 au télescope de 3,6 mètres de La Silla, au Chili, opéré par l’ESO (European Southern Observatory). …

Read More

De nouveaux mondes dans notre arrière-cour cosmique

Des citoyens scientifiques, aidés par les installations du NOIRLab et de données prises à l’Observatoire du Mont-Mégantic, ont découvert l’existence de près de 100 naines brunes tout près de notre système solaire. Est-ce que le voisinage du Soleil est aussi bien connu qu’on aime le prétendre ? Nos recensements sont-ils bien complets ou se cache-t-il autre chose dans notre voisinage de la galaxie ? Aujourd’hui, des astronomes rapportent la découverte d’une centaine de nouveaux mondes près de notre Soleil. Ces astres froids sont des objets trop peu massifs pour être des étoiles et sont connus sous l’appellation « naines brunes ». Plusieurs de ces…

Read More

Feu vert pour SPIRou, chasseur d’exo-Terres

Neuf mois après avoir capté ses premières images du haut du Maunakea à Hawaii, l’instrument scientifique SPIRou (SpectroPolarimètre InfraRouge) a reçu le feu vert pour débuter sa campagne d’observations scientifiques au télescope Canada-France-Hawaii (TCFH). L’instrument fut livré au TCFH en janvier 2018 et a depuis été soumis à de nombreux tests de performance pour s’assurer qu’il soit en mesure d’atteindre les objectifs scientifiques de l’équipe internationale de SPIRou. L’idée derrière SPIRou L’idée de construire un instrument tel que SPIRou a fait surface en 2010. À ce moment, le télescope spatial Kepler avait déjà entamé sa campagne d’observation et mettait à…

Read More

Les premières lumières de SPIRou!

Une étape importante vient d’être franchie pour SPIRou, le nouveau spectropolarimètre du Télescope Canada-France-Hawaii (TCFH) spécialisé dans la chasse aux exoplanètes. Le 24 avril, vers 19h50 heure de Hawaii, l’instrument a recueilli, pour la première fois, la lumière provenant d’une étoile. Au cours des quelques nuits suivantes, SPIRou a réuni une impressionnante collection de 440 spectres de 24 étoiles, et a démontré par la même occasion quelques-unes de ses capacités uniques. Toute l’équipe d’ingénieurs et de scientifiques français, canadiens, suisses et taïwanais se réjouissent des excellentes performances de l’instrument. Portion d’une image du détecteur de SPIRou lors des observations d’AD…

Read More

Nouveau chercheur de planètes pour l’ESO

Un nouvel instrument très performant, dont le nom est NIRPS (Near Infra Red Planet Searcher) sera installé sur le télescope de 3,6 m de l’ESO à La Silla au Chili.

Read More

Livraison du détecteur IR de SPIRou

L’OMM vient de livrer le détecteur de test H2RG de l’instrument SPIRou actuellement en phase d’intégration à Toulouse.

Read More

L’OMM vient de livrer la caméra IR de SPIRou

L’OMM a livré le 28 février la caméra infrarouge du spectropolarimètre SPIRou. SPIRou est un projet international piloté par la France, et impliquant, outre le Télescope Canada-France-Hawaii (TCFH), le Canada, la Suisse, le Brésil, Taiwan et le Portugal. Il s’agit d’un spectropolarimètre doublé d’un vélocimètre de haute précision optimisé pour la détection des exoTerres habitables autour d’étoiles naines rouges, ainsi que pour l’étude de la naissance des étoiles et des planètes.

Read More

Alignement du miroir primaire complété

Des milliers de personnes, pendant plus de  deux décennies, ont contribué à la construction du plus grand télescope spatial jamais créé. La phase de l’alignement du miroir principal du télescope spatial James Webb est maintenant complété et a été réalisée dans l’une des plus grandes salles blanches du monde, située au NASA’s Goddard Space Flight Center au nord de Washington. L’OMM, l’Agence Spatiale Canadienne et leur partenaires canadiens ont largement contribué à ce succès en livrant un des 4 instruments de télescope : FGS/NIRISS. Credit: NASA’s Goddard Space Flight Center/Michael McClare

Read More

La caméra de SPIRou fabriquée et testée à l’UdeM et l’Université Laval

Les travaux conjoints des nos deux laboratoires d’astrophysiques à l’Université de Montréal et à l’Université Laval sont actuellement dédiés aux tests de performances de la caméra de l’instrument SPIRou. Le spectrographe SPIRou inclut une caméra qui  concentrera, sur le détecteur scientifique,  le faisceau diffracté et collimé venant des prismes, du grisme et de la parabole. Cet impressionnant ensemble opto-mécanique se compose de 5 grandes lentilles successives (jusqu’à 237 mm de diamètre et 35 mm d’épaisseur) réalisées en verres spécifiques offrant des performances optimales dans le proche infrarouge: trois en BaF2 (Fluorure de baryum), une en Infrasil (silice fondue) et une…

Read More

Le cryostat de SPIRou en plein test à Toulouse

La seconde phase de l’intégration cryo-mécanique du spectrographe est en cours au sein de l’IRAP/OMP (Toulouse, France) avec les tests de refroidissement du cryostat dans le cadre de la procédure d’acceptation. Suite aux activités d’assemblage et d’alignement de la cryo-mécanique,  la pompe à vide primaire,  la pompe turbo-moléculaire, les compresseurs cryogéniques et toutes les jauges et capteurs ont été connectés. La première étape consistait à établir le vide à l’intérieur du cryostat jusqu’à 10-2 mbar. La pompe turbo-moléculaire a ensuite repris pour atteindre un vide plus poussé de 10-5 mbar. Cette étape, au cours de laquelle tous les matériaux à l’intérieur du cryostat sortent…

Read More